EXPOSITION
Tout public
du jeudi 3 septembre au samedi 17 octobre

Têtes chercheuses en ébullition, Soleïman Badat et Chloé Robert évoluent chacun de leur côté sur la scène plastique réunionnaise depuis une dizaine d’années. Ces Adieux sont le fruit d’une collaboration inédite entamée lors d’une résidence commune en Chine, à Shenyang, et poursuivie au sein de l’atelier qu’ils partagent à Lerka depuis deux ans (Espace de Recherche et de Création en Arts Actuels).
 
Cette recherche picturale à quatre mains met donc en regard leurs univers, et permet à chacun de trouver dans les propositions de l’autre une inspiration nouvelle, conduisant le binôme vers un territoire étrange et hybride, entre le monde sauvage des esprits de la nature qui traversent l’oeuvre de Chloé Robert, et les images détraquées du monde contemporain, de ses délires technologiques et de sa géopolitique agressive qui nourrissent les réflexions de Soleïman Badat.
 
A l’arrivée, des toiles contemporaines riches en mystères où nos mythologies s’incarnent dans des créatures de couleurs vives. Dans ces rêves inattendus, une première impression de naïveté onirique se dissipe rapidement dans une brume de questions inquiètes.
 

1905

Lieu dans lequel ces artistes ont débuté leur projet à deux, il y a quatre ans à Shenyang en Chine lors d'une résidence au 1905 Re-creative Space.
 
 

TÉAT Champ Fleuri – La Galerie

Du jeudi 17 septembre au samedi 17 octobre 2020.

du mardi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h, et les soirs de représentations.

 

" l'Homme-huître, c'est plutôt le produit d'un type de société qui pousse les individus qui la composent à la paresse, à la cupidité..."

lire la suite de l'entretien avec Chloé Robert et Soleïman Badat

 

Photos

Illustration : Chloé Robert & Soleïman BadatIllustration : Chloé Robert & Soleïman Badat

Crédits

La Réunion Photo © Soleïman Badat / Avec le soutien de LERKA