L’une des créations les plus originales jamais conçues pour le clavier, ou quand la musique rend hommage à la peinture.

C’est un double voyage que nous offre cette saison l’Orchestre Régional de La Réunion avec ces Tableaux d’une exposition.
 
Un détour en Russie d’abord, puisque le compositeur de ces 10 pièces singulières, Moussorgski, est un maître maudit du renouveau folklorique russe au 19e Siècle, reconnu comme l’égal de Rimsy-Korsakov. Mais aussi un périple audacieux à l’intérieur d’une série de toiles signées du peintre pétersbourgeois Viktor Hartmann à qui Moussorgski, ému par le décès de son ami, rendit ce bouleversant hommage musical.
 
Promenade imaginaire au sein d’une exposition de tableaux réels, cette partition pour piano propose un grand nombre de suggestions et d’ambiances expressives traversant La Grande Porte de Kiev, épiant les ragots du Marché de Limoges, ou croquant l’imaginaire de la sorcière Baba Yaga dans La Cabane aux pattes de poule. La folle ambition artistique de Moussorgski a plus tard séduit Maurice Ravel, qui a tissé autour de ce chef-d’œuvre d’évocation une toile symphonique interprétée aujourd’hui par le plus grand ensemble classique de l’océan Indien. 
 
Le programme :
- Ouverture de Candide (L. Bernstein)
- L’apprenti sorcier (P. Dukas)
- Danse hongroise n°1 (J. Brahms)
- Les Tableaux d’une exposition (M. Moussorgki)
 
Tournée coordonnée par l’Orchestre de la Région Réunion
 

 

70

 

On dénombre plus de 70 orchestrations des Tableaux d’une exposition. La plus célèbre est celle de Ravel, pour grand orchestre symphonique. La plus surprenante est peut-être celle du groupe rock des années 70 : Emerson Lake & Palmer.

Photos

Illustration : Orchestre de la Région Réunion

Crédits

La Réunion / Créé le 18 septembre 2020, TÉAT Champ Fleuri, Saint-Denis, La Réunion / Avec l’Orchestre de la Région Réunion / Direction artistique de l’Orchestre de la Région Réunion et la saison artistique du CRR Thierry Boyer / Photo © Sébastien Marchal - Photo Havana