Une programmation où l’on retrouve toujours le meilleur de l’animation, du documentaire et des fictions primés dans les festivals internationaux.

Voilà plusieurs années que la Soirée du court met vaillamment à l’honneur des nouveaux talents du monde entier, défend des formats originaux mal distribués, et témoigne du bouillonnement créatif engendré par la démocratisation des outils de production vidéo.

Cette année, ce grand panorama des petites pépites porte une attention particulière à notre caillou, gagné par une plaisante agitation créative. Parmi une programmation où l’on retrouve toujours le meilleur de l’animation, du documentaire et des fictions primés dans les festivals internationaux, la jeunesse réunionnaise affiche donc crânement son talent pour les histoires dans une sélection où des gangsters péi croisent un super héros la mok, une revenante et un garçon qui se découvre homosexuel dans une famille réactionnaire.

Du polar à la parodie en passant par le fantastique et l’intime, un tourbillon d’images toujours aussi décoiffant !

 

6

La 14e Soirée du court a souhaité mettre à l’honneur la nouvelle génération de réalisateurs réunionnais avec pas moins de 6 courts métrages récents.

Photos

Illustration : Yabette

Crédits

Programmatrice Allison Rivière / Projectionniste Julien Favier / Photo Démavouz mon kor © Gabriel Guillaume Nativel