Soirée du court inédite, estampillée + de 18 ans ! Rêves torrides ou récits intimes de plaisirs confinés : les courts-métrages sélectionnés par Yabette posent un regard émancipé sur le désir et la sexualité.

Une nouvelle révolution sexuelle est-elle en marche ? Alors que nos corps biologiques, érotiques et politiques font l’objet d’un contrôle accru, d’une violence enfin contestée et d’une représentation industrielle massive par la pornographie numérique, il est temps de poser un regard réellement émancipé sur la sexualité.

Foisonnants, multiprises, clitoridiens, revendicatifs ou rigolos, solidaires ou solitaires : nos plaisirs échappent aux mythologies patriarcales souvent embrassées par le cinéma. Cette soirée caresse d’autres fantasmes et montre comment le court-métrage, toujours à l’avant-garde, recèle de clés pour bousculer enfin les normes de la sexualité dans la culture populaire.

Des rêves torrides et censurés de Sébastien Tellier aux poèmes visuels à fleur d’épiderme d’Emmanuel Gras en passant par le récit intimes de femmes s’adonnant seules aux plaisirs confinés, la soirée du court devient le hub d’un nouvel imaginaire charnel !

 

6 800 000 000 

 

C’est le nombre de rapport sexuels en France et par an. À raison de 8,7 rapports sexuels en moyenne par mois par Français, il se déroule 215 rapports sexuels chaque seconde. Leur durée moyenne est de 15 minutes.

Photos

Illustration : Yabette

Crédits

La Réunion / Créé le 17 février 2023, TÉAT Champ Fleuri, Saint-Denis, La Réunion / Programmation Allison Rivière / Projectionniste Julien Favier / Photo Grèn Sémé – Clip À quels saints ? © Tika Neversmile