Enseignante et plasticienne, Nirveda Alleck est l’une des figures importantes de l’art contemporain à Maurice.

Son travail récent passe la réalité actuelle de l’archipel mascarin au scanner post-colonial pour faire apparaître sur la toile un troublant continuum historique et culturel.

Dans des tableaux au minimalisme contrôlé, elle peint avec un réalisme précis des personnages et des scènes de tous les jours, puis ajoute à ses compositions des motifs, des éléments de décor, des trames inspirées des gravures anciennes.

Elle reproduit ainsi un effet de collage qui donne à ses images une profondeur nouvelle, un monde de non-dits, suggérant qu’une histoire complexe hante encore nos vies ultramodernes.

Une exposition en partenariat avec la Cité des Arts.

 

3

 

Son travail a figuré parmi les 3 premiers retenus à la FNB Johannesburg Art Fair Prize en 2011. Autre prix : celui du “Soleil d’Afrique” en tant que lauréate de la Biennale de Dak’Art en 2010. Son œuvre appartient à une vaste série visible à la galerie Ben Urien (Grande-Bretagne), au National Arts Festival - Analogue Eye (Afrique du Sud) et Mannheim (Allemagne) ainsi qu’au Dakar Martigny (Suisse) et MAC VAL Museum (France), sans oublier son exposition à la Richard Taittinger Gallery (New York).

 

Exposition du 24 septembre au 21 octobre
Galerie du TÉAT Champ Fleuri
du mardi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h, et les soirs de représentations.
 
 

Photos

Illustration : Nirveda Alleck : Appartenances

Crédits

Maurice / Photo © "They were not brothers" Oil on canvas and Toile de Jouy, 100 cm x 120 cm, 2020