Retrouvailles inédites pour trois compères qui vont faire revivre l’ambiance joyeuse des bals huppés ou populaires, et des soirées chics où ségas et variétés se succédaient jusqu’au petit jour

Retrouvailles inédites pour André Legras le Jokary, Jacques Julien et Roland Raelison ! Les trois pianistes talentueux et réputés des grands hôtels de Tananarive, de la Sakay et des dancings oubliés des nuits dionysiennes nous donnent rendez-vous pour faire revivre l’ambiance joyeuse des bals huppés ou populaires, des soirées chics où ségas et variétés se succédaient jusqu’au petit jour.

Réunis par Bernadette Ladauge, les trois compères en profiteront pour lever le voile sur leurs souvenirs et leurs péripéties... Les fins de nuits souvent bien arrosées servaient alors de décor à des musiciens harassés qui s’amusaient – en aparté, bien sûr – à varier le menu par des « tits refrains makotes », versions truculentes et grivoises des succès à la mode.

Une soirée à ne pas manquer pour les amoureux d’anecdotes savoureuses et de bonne ambiance !

 

1960

L’année de la rencontre des trois compères.

Photos

Illustration : Dans mon soubik néna Jacques Julien, Rolland Raelison et André LegrasIllustration : Dans mon soubik néna Jacques Julien, Rolland Raelison et André LegrasIllustration : Dans mon soubik néna Jacques Julien, Rolland Raelison et André Legras

Crédits

La Réunion Création le mardi 24 septembre 2019, TÉAT Champ Fleuri - Karo Kann, Saint-Denis, La Réunion Pianos Jacques Julien, Rolland Raelison et André Legras / Photo © DR