Un concert de l'Orchestre de la Région Réunion sous la direction artistique et orchestrale de Thierry Boyer.

Deux œuvres majeures et un thème : le nouveau monde !

Appalachian Spring 
de Aaron Copland
 
En 1944, Martha Graham souhaite dépeindre l’âme américaine et l’histoire de ses pionniers : elle imagine une chorégraphie narrative se déroulant dans les montagnes Appalaches.  Pour ce ballet, l’artiste commande une musique à Aaron Copland, autant connu à l’époque comme programmateur musical que comme compositeur. Les thèmes principaux s'inspirent largement de la musique traditionnelle de l'époque, en particulier le Shaker Dance. Une mélodie, dont le thème donné par la clarinette, a fait le tour du monde.
 
Symphonie N°9
de Antonin Dvorak dite la Symphonie "du Nouveau Monde"
 
Embarquée par Neil Armstrong à bord de la Mission Apollo 11, reprise par Santana ou encore par Serge Gainsbourg, la Symphonie "du Nouveau Monde" est l'une des œuvres les plus populaires du répertoire symphonique moderne.  Antonin Dvorak la compose alors qu’il vit à New-York où il dirige le tout nouveau Conservatoire de la ville.
 
La pièce connaît un véritable triomphe, d’autant que les critiques de l’époque y voient alors l’acte de naissance d’une musique authentiquement américaine. Un postulat vite démenti par le compositeur : s’il s’est inspiré de différents styles présents sur le sol américain, tels les musiques indienne et irlandaise, la Symphonie « du Nouveau Monde » reste essentiellement imprégnée de son âme tchèque !
 
L’œuvre opère donc un véritable tour de force en inspirant un sentiment nationaliste à deux peuples bien différents... Mais qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ! Slave ou américaine : merci au plus grand ensemble de l’océan Indien de nous permettre de redécouvrir toute la puissance de l’une des plus célèbres symphonies de tous les temps et de tous les pays.
 

9

 

Pour sa création en 1944, l'orchestration originale de Appalachian spring ne compte que 9 cordes, une clarinette, une flûte et un basson : la fosse d'orchestre est trop étroite pour accueillir plus d'instruments. C'est plus tard que la pièce sera transcrite par le compositeur pour un orchestre symphonique.

 

 

Photos

Illustration : Orchestre de la Région Réunion

Crédits

La Réunion / Créé le 24 septembre 2021, TÉAT Champ Fleuri, Saint-Denis, La Réunion / Avec l’Orchestre de la Région Réunion / Direction artistique de l’Orchestre de la Région Réunion et la saison artistique du CRR Thierry Boyer / Photo © Sébastien Marchal – Photo Havana / Coproduction TÉAT Réunion, Théâtres départementaux de La Réunion et Théâtre Luc Donat