Punk et techno, haletante et débridée, une performance hyper puissante dont le casting a été puisé directement à la source : sur Youtube par le collectif (LA)HORDE.

Ils se filment dans les parkings, au pied des immeubles, dans le gris des villes postindustrielles. Et ils dansent comme des enragés, un mélange de piétinements folkloriques cosaques, de coups et de figures presqu’aérobiques. La musique est coupante : une techno hardcore et rapide.

Eux, ce sont les héros anonymes des danses post-internet, des ados du monde entier dont la colère s’exprime sur la toile à travers de nouveaux genres-communautés, aussi multiples qu’ils peuvent être radicaux, ultra-physiques et éphémères : Hakken, Tekstyle, Shuffle, Jumpstyle...

Et ce sont ces héros que le collectif (LA)HORDE, trio génial d’iconoclastes, a voulu mettre en avant dans cette performance hyper puissante dont le casting a été puisé directement à la source : sur Youtube.

A la fois punk et techno, haletante et débridée, impressionnante, cette réflexion sur le pouvoir de révolte des jeunesses contemporaines est l’une des œuvres marquantes de la nouvelle scène européenne.

 

19

Le collectif (LA)HORDE vient d’être nommé par le ministère de la Culture à la direction du Ballet National de Marseille, l’un des 19 centres Chorégraphiques Nationaux.

 

Photos

Illustration : (LA) HORDEIllustration : (LA) HORDEIllustration : (LA) HORDEIllustration : (LA) HORDE

Crédits

France / Création le 31 mai 2017, Théâtre Rouge du Conservatoire, Montréal, Canada, dans le cadre du FTA, festival international de danse et théâtre à Montréal Pièce chorégraphique pour 11 interprètes / Conception et mise en scène Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel / Avec Magali Casters, Mathieu Douay aka Magii’x, Camille Dubé Bouchard aka Dubz, László Holoda aka Leslee, Thomas Hongre aka ToPa, Kevin Martinelli aka MrCovin, Viktor Pershko aka Belir, Edgar Scassa aka Edx, Andrii Shkapoid aka Shkap, Damian Kamil Szczegielniak aka Leito, Michal Adam Zybura aka Zyto / Composition sonore Aamourocean / Conception lumière Patrick Riou / Régie générale et assistante lumière Claire Dereeper / Costumes Lily Sato / Regard extérieur Jean Christophe Lanquetin / Répétitrice et régie son Céline Signoret / Photo © Tom de Peyret | Production (LA)HORDE / Coproduction Charleroi danse, Théâtre de la Ville de Paris, MAC - Maison des Arts de Créteil, le manège – scène nationale de Reims, Teatro Municipal do Porto, POLE- SUD – CDC Strasbourg, La Gaîté Lyrique, Fondation BNP Paribas, DICRéAM – Dispositif pour la création artistique multimédia et numérique, Spedidam, Institut français – Convention Ville de Paris / Soutien Mairie de Paris, SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, Cité internationale des Arts, Liberté Living-Lab, CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble, DGCA – Direction générale de la création artistique / Résidences Charleroi danse, MAC – Maison des Arts de Créteil, Teatro Municipal do Porto, le manège – scène nationale de Reims, CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble