Menu étoilé à déguster sans modération, ce plateau sucré-salé de six créations déjantées met en relief le talent malicieux de Philippe Decouflé, superstar d’une chorégraphie débridée, drôle et fleurie de couleurs éclatantes.

Spectacle total où la drôlerie loufoque dispute sans cesse le premier rôle à la beauté du geste et au graphisme élégant des mises en scène, cette course décomplexée dans le cerveau à triple-fond d’un magicien, traverse les frontières du spectacle vivant avec une énergie explosive. Danse, chant, acrobatie, musique live, manipulation d’objets, vidéo, costumes saisissants, décor configurable : Decouflé fait feu de tout bois pour mieux laisser libre cours à son imagination infinie. Ici, un hall d’aéroport devient le théâtre burlesque de crises voyageuses, le Japon excentrique croise un Vivaldi tamisé et les jambes de quatre danseuses sont des personnages de comédie dans une hilarante séance de variations à la barre.
 
Un moment de génie, superbe, virtuose et joyeux !
 

13

La vocation de Philippe Decouflé se révèle lorsqu’il tombe en arrêt dans la rue, à 13 ans, devant la photo du mime et chorégraphe Isaac Alvarez. Fasciné il prend contact avec lui et celui-ci accepte malgré son jeune âge de l’accueillir pour un stage d’été. C’est le début d’une immense carrière !
 
 
Nouvelles Pièces courtes, mélange de rêverie et de folie. Un véritable magicien !
 
In gadiamb zambrokal i mélanj la poézie sanm la foli ; ala kosa i lé se bann Nouvelles Pièces courtes. Lotèr, in gran méter le sor poud’bon ! 
 
Le Figaro

 

Photos

Illustration : Compagnie DCA / Philippe DecoufléIllustration : Compagnie DCA / Philippe DecoufléIllustration : Compagnie DCA / Philippe DecoufléIllustration : Compagnie DCA / Philippe DecoufléIllustration : Compagnie DCA / Philippe Decouflé

Crédits

France / Créé le 16 mai 2017, La Coursive, Scène Nationale, La Rochelle, France / Direction Philippe Decouflé / Assistante chorégraphique Alexandra Naudet / Avec Flavien Bernezet (caméra & cajón), Meritxell Checa Esteban, Julien Ferranti (piano & chant), Alice Roland, Jules Sadoughi (acrobaties, piano), Suzanne Soler (aérien), Violette Wanty (chant & flûte traversière) / Musiques originales Pierre Le Bourgeois - Peter Corser, Raphael Cruz et Violette Wanty pour le trio, Cengiz Djengo Hartlap / Textes originaux et adaptation de poèmes japonais Alice Roland / Eclairages et régie générale Begoña Garcia Navas / Conception vidéo et réalisation Olivier Simola et Laurent Radanovic / Scénographie Alban Ho Van, assisté d’Ariane Bromberger / Création costumes Jean Malo, Laurence Chalou (Vivaldis) / Assistés de Charlotte Coffinet et Peggy Housset / Direction technique Lahlou Benamirouche / Régie lumières Chloé Bouju / Régie plateau et vols Léon Bony / Régie plateau et construction Guillaume Troublé / Régie son Jean-Pierre Spirli / Et également Benoit Simon (développement logiciels vidéos), Mathias Delfau (images duo aérien), Malika Chauveau (paravents Vivaldis) / Remerciements Ken Masumoto / Photo © Olive / Production déléguée Compagnie DCA / Philippe Decouflé / Coproduction Chaillot - Théâtre National de la Danse (Paris), La Coursive - Scène Nationale de La Rochelle, Espace / Malraux - Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie, La Filature - Scène Nationale de Mulhouse, Théâtre de Nîmes - Scène Conventionnée pour la Danse Contemporaine, Bonlieu - Scène Nationale d’Annecy / Avec le soutien du Théâtre National de Bretagne (Rennes) / La Compagnie DCA remercie la maison Hermès / La Compagnie DCA est une compagnie indépendante, subventionnée par la DRAC d’Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, en tant que Compagnie à rayonnement national et international, ainsi que par le Département de la Seine-Saint-Denis et la Ville de Saint-Denis, où elle est implantée. Elle a bénéficié du soutien de la Région Île-de-France pour ses investissements et de l’Institut Français pour ses tournées à l’étranger. Philippe Decouflé et la Compagnie DCA sont associés à Chaillot - Théâtre National de la Danse (Paris)