Didier Boutiana

Didier Boutiana dirige la compagnie Soul City depuis 2011.

En 2009, puis à nouveau en 2010, Didier Boutiana est récompensé en tant que meilleur bboy de l’Île de la Réunion. Depuis 2008, il intègre les plus importantes compagnies des danse hiphop et contemporaines de son département. En 2011, Didier devient chorégraphe de la compagnie Soul City et crée Body of Knowledge en collaboration avec la Dusi Dance Company d'Afrique du Sud.

En 2013, la pièce Reflex lui confère la reconnaissance du public et des professionnels.

En 2015, Didier Boutiana est invité à participer au programme ECUMe - Expérience chorégraphique ultra-marine, initié par le TEAT Champ Fleuri | TEAT Plein Air, Théâtres départementaux de La Réunion, en partenariat avec le CN D Pantin. Dans ce cadre, au CND Pantin, il participe à une résidence de formation et de création avec les danseurs Bertwin D'Souza (Inde) et Anjara Rasamiarison (Madagascar), ainsi qu'au programme ”Camping” (Bertwin D'Souza/Inde et Nadjani Bulin/La Réunion).

La même année, il crée le trio Priyèr' Sï Priyèr'. Déconstruire l’esthétique, se mettre en danger, aller au-delà de ses limites tout en gardant un objectif d’unification font partie des spécificités de son identité chorégraphique.

La danse de Didier Boutiana se situe dans les sphères de l’amitié, de la rencontre, de l’échange, de l’altérité. Sa recherche chorégraphique entraîne un mouvement instinctif et intuitif qui, une fois maitrisé par les danseurs, peut de nouveau s’axer vers une unité, vers une Ré-union.

En à peine quatre ans, Didier Boutiana a posé les jalons de son identité chorégraphique. Son premier solo, KANYAR, en livre l’essence. Sa danse, entre violence et fragilité, transpire la sincérité et l’humanisme. Avec cette création, il semble porter symboliquement à la scène son parcours. Celui d’un jeune homme capable de déployer une énergie phénoménale pour dompter l’obstacle et en faire naître du beau. 

(source : site internet Cie Soul city)

Photos

Illustration : Didier Boutiana