Exposition Jamie Lyons

Reunion Island

Photographe et vidéaste (mais aussi metteur en scène, enseignant et chercheur), Jamie Lyons poursuit depuis plusieurs années un compagnonnage fraternel avec le chorégraphe Alonzo King.

Lors de sa première visite à La Réunion, il a suivi la compagnie dans ses explorations des paysages sauvages et basaltiques de notre île qui ont inspiré le sublime Pole Star. Armé de son appareil photo et d’une caméra, il a capturé et mis en scène ses danseurs dans les décors naturels de la cascade Niagara, de Mafate ou du Piton de la Fournaise pour en tirer une série d’instantanés et de saynettes où la roche, la brume et l’émeraude des grands songes encadrent la grâce et l’énergie des corps.

Une magnifique balade dansée dans ces monuments naturels que l’on redécouvre ici, plus beaux que jamais, à travers un regard américain inspiré et singulier.

 

2013

Pour des raisons techniques, la photographie, à ses débuts, était incapable de capter le mouvement. Ainsi, la danse et la photographie ont longtemps été considérées comme des arts opposés : l’un fait l’éloge du mouvement, l’autre le fige. Mais aujourd’hui, la danse est devenue un matériau visuel travaillé par de très nombreux photographes. Une biennale de la photographie de danse existe même depuis 2013 en France.

 

 

Du vendredi 29 octobre au vendredi 17 décembre

TÉAT Champ Fleuri – La Galerie

du mardi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h, et les soirs de représentations.

 

Photos

Illustration :