TEAT au Collège

Vincent Fontano à Saint-Philippe

Dans le cadre du dispositif TEAT au Collège, notre artiste associé est intervenu au collège Bory Saint-Vincent à Saint-Philippe, retour sur cette expérience.

Comment se sont passés ces ateliers au collège Bory Saint-Vincent ?

En fait j’habite à St-Denis et je ne suis pas toujours véhiculé, alors rencontrer les élèves de St-Philipe a été pour moi un vrai engagement (rires) ! que j’avais entreprit depuis l’année précédente avec le soutien des théâtre départementaux.

 

En quoi consistaient ces ateliers ?

L’enjeu étais celui du conte. Après un travail sur la voix, la prise de parole et le corps dans l’espace, j’ai confié à la professeur Aurélie Françoise un conte que j’avais écrit pour ma fille : « Toni et l’homme coq ». J’étais très inquiet car je n’ai jamais écrit pour le jeune public et je n’étais pas sûr qu’un conte inventé pour une petite fille de 4 ans puisse intéresser des élèves de sixième. 

Voilà donc ce texte qui pour moi est très intime, car écrit pour ma fille, pris en main par des élèves de sixième. Élèves qui se sont toute de suite appropriés l’histoire et qui l’ont défendue. 

Mon travail a donc consisté à donner les outils aux élèves pour qu'ils puissent mettre en scène et en voix ce texte. Puis, je me suis volontairement écarté du travail de création, laissant la professeure et les élèves créer autour de ce conte. C'est avec une joie immense que j’ai découvert le rendu. 

 

Que retiens-tu de cette expérience ?

L’engagement de la professeure et la joie des élèves à découvrir le théâtre a rendu cet atelier pour moi très particulier, très important. Un lien de confiance s’est tissé et du coup une vrai relation artistique. Cela a été très étonnant de voir la passation artistique entre les élèves des différentes classes dans lequel j’intervenais. De découvrir les élèves de sixième étonnés que les grands de troisième assistent à leurs cours de théâtre. Ils ont pris plaisir à leur parler de leurs expériences des ateliers et de leur visite du TEAT Plein Air.

Cette petite création a été rendue possible par l’engagement de la professeure et des élèves ; par le temps dédié à ces ateliers aussi, qui a permis notre rencontre ; et surtout par la joie de se retrouver autour d’un texte.

Ce moment reste pour moi une aventure incroyable.

Photos

Illustration :