Témoigner de la vitalité artistique réunionnaise au Centre National de la danse

Fin janvier, les TÉAT Réunion étaient présents au Centre national de la danse à Pantin pour l'opération Occupation artistique. Retours sur cet événement qui a offert une belle vitrine à La Réunion et à nos artistes associés !

« Merci au Centre national de la danse et à sa directrice Mathilde Monnier, de laisser une place à la création ultramarine ! » C’est ainsi que Pascal Montrouge, directeur des TÉAT Réunion a accueilli tous les participants venus assister aux représentations données par Jérôme Brabant et Lino Merion, deux des six artistes associés, avec lesquels il avait fait le déplacement pour Occupation artistique.
 
Cet événement organisé fin janvier à Pantin, a permis de réunir grand public et professionnels du secteur avec un seul objectif : offrir une visibilité nouvelle aux institutions culturelles choisies et aux artistes qu’elles soutiennent. Lieu de création, de formation et de recherche artistique incontournable dans le monde de la danse, le CN D a sélectionné vingt structures culturelles à qui elle a donné carte blanche pour se présenter, présenter ses artistes et leur travail. Parmi toutes ces structures, des centres chorégraphiques nationaux, des centres de développement chorégraphiques nationaux, des scènes nationales, des festivals, etc. 
 

Il était important de témoigner de la vitalité artistique de la zone océan Indien

 

 

Seul représentant de l’outre-mer, les TÉAT Réunion avaient donc fait le déplacement avec des artistes, qui ont choisi de montrer au public des extraits de leurs spectacles. Pour le directeur des TÉAT : « il était important de témoigner de la vitalité artistique de la zone océan Indien, et de montrer que nos créations sont spécifiques, parce qu’elles disent quelque chose de notre territoire. A taste of Ted, c’est le métis chinois Jérôme Brabant qui le crée. Il réinterprète les danses de Ted Shawn et Ruth Saint Denis qui ont révolutionné la danse moderne en fantasmant l’Orient… Le travail montré par Lino Merion est lui aussi emblématique. Avec Salim « Seush », des Comores, ils utilisent le Krump, cette forme très intense du Hip Hop, née dans les ghettos de Los Angeles pour exprimer toute l’intensité de leur parcours. Des parcours pas toujours évidents et souvent marqués par des contextes économiques et sociaux difficiles, mais qui restent ouverts, pluriels. Ici, avec une collaboration Réunion / Comores. » 

 

Nous sommes français à part entière, et aussi entièrement à part ! C’est cela que racontent nos artistes aussi...

 

 
 
Car pour Isabelle Wan-Hoï, directrice de la communication, présenter ces artistes, c’est aussi pour les TÉAT l’occasion de parler de La Réunion. « Nous sommes un département pauvre et inégalitaire, mais nous sommes aussi marqués par une très grande jeunesse, par la construction d’une identité multiple, créole, où se mélangent les influences de plusieurs continents. Nous sommes français à part entière, et aussi entièrement à part ! C’est cela que racontent nos artistes aussi, et le public l’a compris ».
 
Autre singularité voulue par les TÉAT : les extraits de spectacles qui ont été dansés ont été des extraits sans musique, sans vidéo. Aucun autre instrument que le corps lui-même, comme pour montrer qu’on peut créer avec peu... Au total, ce sont donc un peu plus d’une centaine de professionnels (artistes, compagnies, lieux de diffusion, etc.) qui ont découvert le travail de nos artistes pei.
 
Des contacts ont été pris, des collaborations évoquées avec des centres de développement chorégraphiques nationaux, ainsi qu’avec le Théâtre de Liège en Belgique, qui s’intéresse particulièrement au krump, ou encore avec le Centre national de la danse lui-même, qui pourrait programmer A taste of Ted… 
 

Affaires à suivre !

Photos

Illustration : Occupation artistique CNDIllustration : Occupation artistique CNDIllustration : Occupation artistique CNDIllustration : Occupation artistique CNDIllustration : Occupation artistique CNDIllustration : Occupation artistique CNDIllustration : Occupation artistique CND