Exposition IDÉALS-II

Rencontre avec Kid Kréol & Boogie

Retour aux sources pour le duo, dont la première exposition personnelle avait été présentée en 2009 dans la Galerie du TÉAT Champ Fleuri...

Zamerantes c'était il y a plus de 10 ans, qu'est-ce qui a évolué dans votre travail, et qu'est-ce qui n'a pas changé ?

Zamerantes était une exposition qui traduisait notre ressenti du territoire. Entre nature, ville et hommages, les œuvres étaient comme des apparitions fantomatiques de ce ressenti. En 10 ans, notre réflexion, notre vision et notre langage graphique se sont enrichis, nous avons pu approfondir notre recherche, la proposer à d’autres territoires et cultures. Nous avons aussi compris que la mer n'était pas une barrière que ce soit sur le plan physique, culturel et spirituel.

Pourquoi ce titre IDÉALS ? A quoi correspond ce travail dans votre parcours ?

Notre travail vise à proposer un mythe de création, intimement lié à l’île certes mais aussi attaché à l’océan Indien et au-delà. Il est empreint de spiritualité, de visions et de révélations. Et cette recherche est une recherche d’Idéals, comme une quête d’identités. Il y en a une multitude, notre but est de donner des pistes et surtout de rien imposer.

En quelque sorte nous captons ces imaginaires, ces rêves, ces Idéals et nous les retranscrivons. Rien n’est figé, tout est en constant mouvement.

Qu'est-ce que vous aimez dans le fait de travailler en duo ?

Boogie : Je ne pense pas que ce soit une question d’aimer travailler avec quelqu’un. Ça s’est construit naturellement sans obligation. C’est la siamoiserie comme dirait Christian ‘Floyd’ Jalma.

Kid : Dans ce concept de siamoiserie c'est comme travailler avec soi-même !

 

Idéals c'est une double exposition !

 

> IDÉALS-II sous les hauts plafonds de la Galerie de Champ Fleuri,

> IDÉALS-I, dans l’écrin du 12, La Galerie, de l'association Constellation. Du 27 octobre au 26 novembre au 12 rue Sainte-Marie à Saint-Denis

>> En savoir plus 

 

 

Photos

Illustration :