Concours départemental d'éloquence

Une première à La Réunion, et des premiers lauréats !

Cela faisait trois ans que le Club Animation Prévention, organisait chaque année avec beaucoup de succès, son Concours d'éloquence à Saint-Denis. Particulièrement touchés et enthousiasmés par ce projet et par les lycéens qui y participent, les Théâtres départementaux ont proposé en 2017, d'étendre ce concours à l'ensemble du département et d'organiser une finale départementale, une première à La Réunion.

La première finale a donc eu lieu le 23 mars, devant plus de 750 personnes ! Une soirée mémorable pour les 13 lycéens venus des quatre coins de l’île, et pour le public, qui a découvert le visage d’une jeunesse réunionnaise déterminée et engagée. 

 

« Je ne serai pas votre femme de ménage ! Un jour, je dirigerai le monde ! »

 

Une deuxième soirée s’est ensuite tenue au TÉAT Champ Fleuri, pour l’annonce des résultats. Noa Sallé, Soilha M’Baé (2ème prix ex-aecquo) et Ludovic Babas (lauréat) sont les trois grands gagnats de ce concours départemental d’éloquence. Parmi la centaine de candidats et les 13 finalistes, c’est leurs discours et leur éloquence qui ont été récompensés  par les membres du jury.  Ce soir-là, ils se sont exprimés une ultime fois, devant plus de 800 personnes, sur le thème de l’égalité Homme / femme : «Je refuse d’être une femme dépendante d’un maître ou de mon mal-être », « Je ne serai pas votre femme de ménage ! Un jour, je dirigerai le monde ! », « A bas les préjugés, à bas la théorie des genres ! Finies les boîtes, finies les cases ! »

 

« J’ai appris qu’il fallait écouter les autres parce que sans les autres, il est impossible de vivre ». 

 

Pour compléter cette soirée pleine d’émotion, le public a également pu assister à la projection de « A voix haute, la force de la parole » de Stéphane de Freitas. Ce film documentaire, salué par la critique et nommé aux Césars en 2018, suit les participants d’un concours d’éloquence organisé en Seine-Saint-Denis, Eloquentia. On y découvre notamment le parcours du gagnant : Eddy Moniot, présent à La Réunion, à l’invitation des TÉAT, pour échanger avec les lycéens et le public réunionnais. Son témoignage a résonné longtemps dans l'esprit du public, et dans celui des lauréats du concours : avec Eloquentia, j’ai appris qu’il fallait écouter les autres parce que sans les autres, il est impossible de vivre.

Devant l’enthousiasme et le succès de ces soirées, rendez-vous est pris l’année prochaine pour une deuxième édition ! 

Photos

Illustration : Concours départemental d'éloquence #1 TCFIllustration : Concours départemental d'éloquence #1 TCFIllustration : Concours départemental d'éloquence #1 TCFIllustration : Concours départemental d'éloquence #1 TCFIllustration : Concours départemental d'éloquence #1 TCFIllustration : Concours départemental d'éloquence #1 TCFIllustration : Concours départemental d'éloquence #1 TCF