Réouverture des TÉAT et démarrage de la saison

Le point sur la situation

Alors que les annonces du gouvernement se multiplient ces derniers jours, en direction du secteur culturel, un point avec Pascal Montrouge sur la réouverture du TÉAT Champ Fleuri et du TÉAT Plein air, et sur le démarrage (décalé) de la saison septembre - décembre 2020.

Quelles réactions face aux annonces récentes du gouvernement ?

Les choses vont dans le bon sens. Les aides annoncées sont nécessaires, le secteur culturel est exsangue... mais cela ne suffit pas. On ne peut pas vivre sous perfusion. Nous avons surtout besoin que les spectateurs retrouvent le chemin des salles de spectacle ! Parce qu'un théâtre qui ouvre, ce sont des artistes, des techniciens, des prestataires de service en termes d'accueil, de sécurité, de restauration etc. qui travaillent. C'est surtout de ça dont nous avons besoin. Nous avons besoin de travailler ! Et ça tombe bien parce que nous allons pouvoir le faire !

 

 Oui, les Théâtres départementaux rouvrent leurs portes, en toute sécurité !

 

Les salles de spectacle peuvent donc ouvrir ?

Oui !! L'interdiction de rassemblements de plus de 10 personnes annoncée par la Préfecture ne concerne pas les salles de spectacle. Certains maires ont aussi annoncé qu'ils suspendaient les manifestations sportives et culturelles, il y a donc eu de la confusion autour de ces annonces, et nous avons préféré dans un premier temps, annuler notre présentation de saison.

Mais le gouvernement l'a rappelé cette semaine : les salles de spectacle peuvent ouvrir ! Cette mesure tombe sous le sens, puisqu'aujourd'hui les avions sont pleins par exemple, et il n'y aucun foyer de contamination dans les avions ! Quand on respecte les gestes barrières et qu'on porte un masque, il n'y aucun risque à venir au théâtre. Nous sommes vulnérables lorsqu'on baisse la garde : en famille, dans des événements festifs ou des regroupements où l'on oublie le masque etc...

 

Il n'y a aucun risque à venir au théâtre

 

La règle posée par l'Etat est donc claire : les spectacles peuvent avoir lieu dans les salles de théâtre, en places assises, avec le port du masque obligatoire. Et le TÉAT Champ Fleuri ou le TÉAT Plein Air par exemple ne relèvent pas de la compétence municipale. Donc si nous respectons les consignes indiquées par le gouvernement, oui, nous pouvons ouvrir !

 

Quand pourra t-on assister à des spectacles au TÉAT Champ Fleuri ou au TÉAT Plein Air ?

Nous nous sommes réorganisés pour que la saison puisse enfin démarrer et que les spectacles puissent avoir lieu. Notre présentation de saison est reportée au 11 septembre et nous redémarrons comme prévu avec l'exposition de Chloé Robert et Soleïman Badat, et les représentations de Nicolas Givran qui auront finalement lieu les 17 et 18 septembre. Il n'y a qu'un seul spectacle de notre programmation qui pour le moment n'a pas pu être reporté, c'est le concert symphonique de l'Orchestre de Région prévu en septembre.

Nous nous inscrivons dans le cadre posé par le gouvernement : le masque sera obligatoire, et au moment où les spectacles se joueront, si La Réunion est en zone verte, nous serons à pleine capacité. Si l'île est en zone rouge, un siège de distanciation entre chaque spectateur ou groupe de spectateurs sera la règle. Nous nous adapterons. 

 

 Venir au théâtre ça rend heureux, et être heureux c'est bon pour la santé !!

 

Ce qu'il faut retenir c'est qu'aujourd'hui il y a plus de bénéfices que de risques à venir au théâtre. En respectant le protocole indiqué par le gouvernement, nous mettons tous les moyens en oeuvre pour accueillir le public en toute sécurité : port du masque obligatoire, désinfection régulière des surfaces, gel hydroalcoolique à disposition... Le public peut venir en toute confiance.

Et puis venir au théâtre ça rend heureux, et être heureux c'est bon pour la santé !! Alors je donne rendez-vous au public le 11 septembre au TÉAT Champ Fleuri pour la présentation de saison et les 17 et 18 septembre pour les représentations de La Pluie pleure de notre artiste associé Nicolas Givran !

 

Photos

Illustration : pascal Montrouge crise