Spectacles
Festivals
Les TEAT
Tous les publics
Sur tout le territoire
Calendrier et Tarifs
Infos pratiques
Archives
Espace Pro
BLOG

Plan du site      /      Nous Contacter
Concert
Gramoun Sello
40 ans de carrière
TEAT Plein Air 
SAMEDI 8 DÉCEMBRE
TEAT Plein Air

Samedi 8 décembre 20h

De 10 € à 19 €
~

Normal : 19 €
Adhérents et groupes : 16 €
Etudiants, moins de 26 ans, 65 ans et plus, demandeurs d’emploi : 10 €

La Réunion
Durée : 1h30
Tout public

Chant Gramoun Sello /
Musiciens Mathias Fleury, Vincent Coulama, Alexandre
Minicha, Frédéric Minicha, Adrien
Fontaine, Josselin Adras
/
Choristes Odile Lagarrigue, Murielle Francoise /
Photo © Joel Suacot

C’est un véritable maloya hero, un zarboutan invincible que nous célébrons
ce soir. Petit, il courait dans la cour de l’usine du Gol en direction de la
fontaine où les ouvriers se retrouvaient pour danser au son des rouleurs.
Adulte, il est devenu avec sa troupe Roseda le chanteur phare de la scène
maloya émergente dans les années 80 à La Réunion, où il est toujours
reconnu comme l’un des maîtres du style kabaré.
Sa voix à part, à la fois puissante et tendre, légèrement trainante, raconte
depuis 40 ans le quotidien d’une île qui se souvient des « Etablissements ».
Ses mots simples et sincères, sa poésie modeste et son énergie volcanique
ont marqué des générations de musiciens réunionnais, et sans lui le maloya
ne serait peut-être pas le même aujourd’hui.
Pour fêter quatre décennies d’histoire commune, Gramoun Sello s’entoure
d’invités prestigieux ! A ses côtés sur la scène du TÉAT Plein Air : Kiltir,
Lindigo, David Louisin, Danyèl Waro.

2009 – date à laquelle l’UNESCO inscrit le maloya sur la Liste
représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Normal : 19 €
Adhérents et groupes : 16 €
Etudiants, moins de 26 ans, 65 ans et plus, demandeurs d’emploi : 10 €

~
Chant Gramoun Sello /
Musiciens Mathias Fleury, Vincent Coulama, Alexandre
Minicha, Frédéric Minicha, Adrien
Fontaine, Josselin Adras
/
Choristes Odile Lagarrigue, Murielle Francoise /
Photo © Joel Suacot